Les joyaux d'Islande - 11 jours - Autotour

SELF08 - Un autotour pour découvrir la vraie Islande

Nous organisons toute sorte d'autours... Explorez les trésors naturels de l'Islande : parcs nationaux, splendides cascades, impressionnants glaciers, magnifiques volcans et sources chaudes.

Vous trouverez ci-dessous la description d'un séjour de 11 jours et 10 nuits à travers l'Islande. Vous verrez les plus célèbres attractions de l'Islande. L'excursion inclut la ville de Reykjavik, la cascade de Gullfoss, Geysir et autres sources chaudes, le parc national de Thingvellir et de Skaftafell, la lagune glaciaire de Jökulsárlón, le Parc National de Jokulsargljufur, Dettifoss, Hveravellir et bien plus encore. Tout est déjà organisé pour vous.

Lieu de départ et de retour de la voiture à l'aéroport International de Keflavik
Nous pouvons réserver l'hébergement avant et après l'excursion si nécessaire


Disponible :

Toute l'année *

Durée :

11 jours / 10 nuits

Inclus :

Véhicule de location

Kilométrage illimité

Hébergement avec petit-déjeuner

Un itinéraire détaillé

Non inclus :

Carburant

Repas

Vols internationaux

* La partie dans les Hautes Terres est ouverte en été seulement (Juillet - Septembre) et vous aurez besoin d'un 4x4. Sinon vous roulez sur la route circulaire n°1.


ITINÉRAIRE

Jour 1

Vous prenez votre véhicule de location à l'aéroport international de Keflavik (vous devez réserver pour cela et nous donner votre heure d'arrivée). Vous roulez vers la péninsule de Reykjanes, qui est le point situé le plus au sud-ouest de l'Islande et aussi la partie la plus récente du pays. La dorsale médio-atlantique Nord rejoint la terre à cet endroit et des signes d'activité volcanique peuvent être observés sur toute la péninsule en raison de cette dorsale. Vous pouvez apercevoir des champs de lave, des grottes de lave, des fissures et des sources chaudes à plusieurs endroits. En allant à Reykjavik, vous pouvez profiter d'un moment de détente dans le spa géothermique du Blue Lagoon.

En option : Dîner à Reykjavik - Restaurants


Jour 2

Depuis Reykjavik roulez vers l'Est en direction de Hellisheidi et visiter la centrale géothermique, Hellisheidarvirkjun. La centrale est située à Hengill qui est un volcan actif dans le sud-ouest de l'Islande. Le but de la centrale est de répondre à l'augmentation de la demande en électricité et en eau chaude des secteurs industriels et domestiques. Aujourd'hui, la centrale géothermique produit environ 303 mégawatts d'électricité et jusqu'à 400 mégawatts d'énergie thermique, classant la centrale géothermique de Hellisheidarvirkjun comme la plus grande central du monde, en termes de capacité installée.

Près de la centrale se trouve le volcan central Hengill. La région géothermique autour du plateau de Hengill est la seconde région géothermique la plus puissante sur Terre. C'est un endroit où les températures sont élevées en raison de la chambre volcanique située en-dessous. Des milliers de sources chaudes et trous de vapeurs se trouvent à cet endroit.

Après avoir visité la centrale géothermique de Hellisheidi, vous traverserez la dorsale médio-atlantique, donc vous passerez de la plaque continentale américaine à la plaque continentale eurasienne. Peu après vous arriverez au village de Hveragerdi ('village de source chaude') où vous pouvez vous balader autour des sources chaudes. Dans les vallées à proximité du village, les randonneurs peuvent trouver un grand nombre de chemins menant sur le haut plateau, où l'activité géothermique a enrichi le paysage de ses mousses colorées, lichen et roches sulfurées. Des sources chaudes se trouvent à chaque coin de votre route. Dans cette région vous trouverez un petit ruisseau d'eau chaude et il y a peu de chances que vous trouviez une opportunité plus agréable de vous baigner dans le monde entier, y compris dans les piscines de tous les hôtels cinq étoiles du monde.

Le glacier Solheimajokull, émissaire sud-ouest de la calotte glaciaire Mýrdalsjökull, mesure environ 8 km de long et 1-2 km de large. La rivière Jokulsa s'écoule de celui-ci et est parfois appelée 'la rivière qui sent mauvais' à cause de ses émissions d'acide sulfurique venant des zones subglaciaires à haute température. L'agence de voyage Extreme Iceland propose des randonnées jusqu'à la langue glaciaire avec tout l'équipement nécessaire mais les participants doivent apporter des vêtements chauds. La petite péninsule, ou promontoire, Dyrholaey (120 m) est situé sur la côte sud de l'Islande, pas loin de Vik dans la région de Myrdalur. C'est une ancienne île d'origine volcanique comme son nom l'indique car le terme islandais ‘eyja’ signifie île. Au sommet il y a une belle vue sur la paysage alentour : au nord le gros glacier Mýrdalsjökull, à l'est, les colonnes de lave noires de Reynisdrangar qui sortent de la mer et à l'ouest tout le littoral en direction de Selfoss. En face de la péninsule se trouve une gigantesque arche de lave noire au milieu de la mer qui a donné son nom à la péninsule (signification : l'île haute avec le passage de porte). En été, de nombreux macareux moine font leurs nids dans la falaise en face de Dyrholaey.

En option : Motoneige au glacier de Mýrdalsjökull (toute l'année)


Jour 3

Le glacier de Mýrdalsjökull est le quatrième plus grand glacier en Islande avec le système volcanique central de Katla qui se trouve juste en dessous. Près du village de Vík dans la région de Mýrdalur se trouve une plage de sable qui offre des vues magnifiques, tels que des tunnels creusés par la mer et des grottes, ainsi que des formations de colonnes de basalte pittoresques. La plage s'érode et l'océan se rapproche de plus en plus des maisons du village. Depuis la plage, on a une vue magnifique sur les sommets de Reynisdrangar, une série de colonnes de basalte noir au milieu de la mer. La plage est considérée par beaucoup comme étant l'une des plus belles plages d'Islande.

À l'Est du village de Vík, vous traversez Mýrdalssandur, des plaines de sable recouvrant 700 km² de sable de lave noire et de cendres. Elle est formée par les rivières glaciaires et leurs crues fréquentes venant du volcan Katla qui sommeille dans le glacier de Mýrdalsjökull. Le cratère de Katla, qui mesure 100 km² et qui fait environ 700 mètres de profondeur, est rempli de glace. Le système volcanique central de Katla est entré en éruption environ 20 fois depuis la colonisation de l'Islande, et la dernière éruption date de 1918. Lorsque l'éruption s'est produite, une énorme partie de l'eau du glacier s'est déversée dans toutes les directions. Les crues des glaciers détruisent souvent les routes et les ponts, et peuvent être très puissantes.

Vous vous dirigez vers l'est du champ de lave d'Eldgjahraun et de la rivière glaciaire Kudafljot où vous trouverez le champ de lave historique de Skaftareldahraun qui a été formé lors d'une énorme éruption dans le cratère de Lakagigar. L'éruption, aussi appelée Skaftareldar ('feux de la Skaftá') ou Sidueldur, a débuté le 8 juin 1783 et s'est terminée le 7 février 1784 créant un champ de lave de 656 km² et 14 kms cube.

Un grand nombre de fermes et de zones agricoles ont été détruites à la suite de l'éruption à cause des pluies de cendres et la plupart du bétail est mort par la suite. L'émission d'aérosols sulfuriques a été l'un des événements les plus importants ayant un impact sur le climat et la population de ce dernier millénaire. En Grande-Bretagne, l'été de 1783 fut appelé "l'été de sable" à cause des pluies de cendres. Les gaz furent emportés par la colonne éruptive à des altitudes d'environ 15 km. Les aérosols eurent un effet de refroidissement sur l'hémisphère Nord.

La gorge de la rivière Fjaðrárgljúfur se trouve près de la route menant au cratère de Lakagígar. La rivière Fjaðrá tombe en cascade sur un côté de la falaise, dans la spectaculaire gorge en-dessous. Faire de la randonnée à cet endroit en vaut vraiment la peine.

Dverghamrar est une formation particulière de roches en colonnes de basalte, créée par la mer déferlante lorsque la surface de l'océan était plus haute à l'époque de la dernière période glaciaire. Les formations de colonnes de basalte de Dverghamrar sont désormais sur la liste de conservation..

Skeidararsandur est une énorme plaine de sable qui va du glacier de Skeidararjokull jusqu'à la mer. C'est la plaine de sable la plus grande du monde, qui s'étend sur 1300 km² et qui, comme beaucoup d'autres plaines de sable dans cette région, s'est formée à la suite de crues provenant du glacier. Les débâcles glaciaires sont provoquées par des éruptions fréquentes sous le glacier, dont la dernière en 1996, provenait du volcan central de Grímsvötn. Près du glacier, la plaine de sable est vraiment très rocailleuse avec des rochers massifs mais plus on s'approche de la mer, plus le sable se transforme en un mélange de gravillons et de boue. Le fait que la plaine de sable soit située près de la mer est important pour les phoques proches de l'île, puisqu'ils s'en servent comme lieu d'allaitement pour leurs nouveau-nés. La plaine de sable est aussi le plus grand endroit de reproduction pour le Grand Labbe en Islande. Le pont au-dessus de la rivière de Skeiðará est le plus long en Islande, et mesure environ 900 mètres.

Le parc de Skaftafell fait partie du Parc National de Vatnajokull. Les langues des glaciers de Skeiðarárjökull, de Morsárjökull et de Skaftafellsjökull rendent le paysage du parc national majestueux, et il y a peu d'endroits en Islande où vous pourrez plus facilement vous imprégner de ce superbe paysage blanc. Dans le parc de Skaftafell, vous trouverez beaucoup de chemins de randonnée avec des niveaux de difficulté variés.

En option : Randonnée glaciaire guidée - l'expérience de la Glace Bleue (Février - Octobre)


Jour 4

Faîtes une randonnée à Skaftafell le matin en choisissant le chemin qui vous convient. Près de Skaftafell, il y a deux glaciers intéressants à voir, Skaftafellsjökull et Svínafellsjökull.

Le glacier d'Oraefajokull est un volcan central avec une caldera. Le sommet du glacier Oraefajokull est appelé Hvannadalshnjúkur, il mesure 2110 mètres de haut et est le plus haut de tous les sommets en Islande. Le glacier d'Oraefajokull est entré en éruption deux fois dans l'histoire, en 1362 et en 1727.

À l'Est du glacier d'Oraefajokull, plusieurs langues glaciaires vont vers l'avant, telles que celles des glaciers de Stigarjökull, de Hólarjökull, de Kvíárjökull, de Hrútarjökull et de Fjallsjökull. En raison du recul du glacier, à cause du réchauffement climatique, un lac glaciaire s'est créé en face des glaciers de Kvíárjökull et de Fjallsjökull.

Le glacier de Breidamerkurjokull est la plus grande langue glaciaire des calottes glaciaires de Vatnajökull. Il y a près de 100 ans, la langue glaciaire atteignait presque la mer, mais à cette époque, il y avait seulement 200 mètres entre les vagues de l'océan et l'extrémité de la langue glaciaire. Le glacier a commencé à reculer au début du siècle dernier. Une lagune glaciaire s'est formée en face de la langue glaciaire en 1935, la lagune glaciaire de Jökulsárlón. La lagune mesurait 8 km² en 1975 mais elle est de 20 km² aujourd'hui. La lagune glaciaire est le lac le plus profond d'Islande, avec 284 mètres de profondeur avec d'innombrables icebergs flottant dessus. Vous pouvez observer les icebergs de plus près si vous naviguez sur la lagune. Un tour de bateau sur la lagune au milieu des énormes icebergs est vraiment un moment fort lors d'un voyage en Islande. Les icebergs sont vieux de 1000 ans. C'est une attraction touristique populaire, largement considérée comme le paysage le plus pittoresque du Sud de l'Islande. La durée du tour de bateau sur la lagune glaciaire de Jökulsárlón est d'environ 40 minutes.

La route de la lagune glaciaire de Jökulsárlón à la ville de Höfn à Hornafjörður prend environ une heure. Beaucoup de glaciers émissaires de Vatnajökull peuvent être aperçus le long de la route, tels que Skaftafellsjökull, Heinabergsjökull, Fláajökull, et Hoffellsjökull et, à proximité d'eux, des vallées avec des chemins de randonnées infinis dans un paysage captivant.

A environ une heure de route de Hofn, vous arriverez à Djupivogur. C'est un village dont l'histoire est liée au commerce et à la pêche depuis 1589. Il est situé dans une région d'une beauté remarquable. Langabud, la plus ancienne maison de Djupivogur est faite de rondins et a été construite en 1790. Depuis, la maison a été rénovée et est devenue le centre culturel de Djupivogur. Il abrite un musée pour les sculptures de Rikhardur Jonsson ainsi qu'une galerie pour les artisans locaux et un café. L'imposante montagne de Búlandstindur qui fait 1069 mètres de haut, domine le paysage. La montagne a une forme pyramidale et beaucoup croient qu'elle est la source d'un pouvoir cosmique. Le restaurant de l'hôtel Framtid est populaire parmi les habitants locaux et également pour les touristes. Les employés organisent toutes sortes d'activités et de balades, allant de la pêche en mer et des visites en bateau, à des randonnées dans la nature et des visites des belles, mystérieuses et fascinantes montagnes ainsi que des fjords des environs.

Hébergement à Djupivogur.

En option : Excursion en bateau - Lagune glaciaire de Jökulsárlón (Avril - Octobre)


Jour 5

Vous roulez depuis Djúpivogur sur la route de montagne Oxi jusqu'au lac de Lagarfljót où vous pouvez vous promener jusqu'à la cascade de Hengifoss ou suivre les chemins dans la forêt de Hallormsstaðaskógur.

Le lac Lagarfljót (aussi appelé Lögurinn) se trouve à l'Est de l'Islande, près de la ville d'Egilsstaðir. Sa surface est de 53 km², il fait 25 km de long, 2,5 km de largeur et il fait 112 mètres de profondeur. La rivière Lagarfljót se jette dans ce lac.

La plus grande forêt en Islande, Hallormsstaðaskógur se trouve près du lac tout comme Hengifoss, une jolie cascade de 118 mètres, l'une des plus hautes cascades du pays. En-dessous, il y a une autre cascade appelée Lítlanesfoss. Comme dans le lac Loch Ness en Ecosse, on pense qu'un monstre appelé Lagarfljotsormurinn vit dans les profondeurs du lac Lagarfljot. Depuis Egilsstadir vous vous rendez au lac Myvatn.

Le soir, relaxez-vous dans le spa géothermique de Jardbodin à Myvatn. Hébergement dans la région du lac Myvatn.


Jour 6

Explorez les merveilles de la nature du lac Myvatn et ses environs, comme les formations de lave mystiques à Dimmuborgir. Visitez la région volcanique de Krafla ainsi que les pentes sulfureuses colorées du col de Namaskard.

Il n'y a pas beaucoup d'endroits en Islande qui peuvent se vanter d'avoir un tel paysage montagneux comme celui de la région de Mývatnssveit et cela mérite bien de profiter du paysage de la lande de Mývatnssveit. La plupart des montagnes voisines du lac de Mývatn ont été créées lors d'éruptions sous le glacier il y a quelques milliers d'années. Les montagnes sont faciles d'accès et vous pourrez apprécier une très belle vue depuis le sommet.

La lac Myvatn est le sixième plus grand lac d'Islande, 37 km². Le lac est 277 m au-dessus du niveau de la mer et comporte beaucoup d'îles et îlots. Le lac est alimenté par une eau de source riche en nutriments et contient en abondance des insectes aquatiques (chironomidés) et cladocères qui forment des réserves alimentaires pour les canards. Treize espèces de canards nichent là. La composition des espèces de canards est un mélange unique de spécimens d'Eurasie et d'Amérique du Nord avec des espèces boréales et arctiques. La plupart des canards sont migrateurs, arrivant fin avril - début mai du nord-ouest de l'Europe. L'espèce de canard la plus présente est le morillon, qui a immigré en Islande à la fin du 19ème siècle. Le Fuligule milouinan est la seconde espèce de canard la plus présente. Une algue à base de silice a été créée à partir des matières présentes dans le lac et ont été exportées à partir de 1967, mais en 2004 la production a été arrêtée. Aujourd'hui la population locale a attiré les touristes dans la région grâce aux pouvoirs de guérison de leurs bains géothermiques naturels ainsi que des bains à base de silice qui contiennent un mélange unique de minéraux, silicates et micro-organismes géothermiques.

La région est l'une des attractions touristiques les plus célèbres du pays. Elle propose une variété d'hébergements, de restaurants et d'activités tout au long de l'année.

Explorez les alentours le long des nombreux sentiers balisés ou en suivant les panneaux le long de la route nationale qui vous guideront vers tous les principaux lieux d'intérêt. Vous perdez le notion du temps lorsque vous admirez la beauté du paysage, la flore abondante ainsi que les oiseaux.

Il y a des endroits qu'il ne faut pas manquer : Hverfjall, Dimmuborgir, Grjotagja, Skutustadagigar, Hofdi, Lofthellir, Leirhnjukur, Krafla et la source chaude à l'Est de Namskard, et, les derniers mais pas des moindres, les cratères de Ludent et Viti (enfer)

Un total de 450 habitants vit dans le village de Skutustadahreppur, incluant 200 villageois à Reykjahlid. Hébergement dans la région du lac Myvatn.


Jour 7

Depuis le lac Myvatn vous vous rendez à la cascade de Dettifoss et même aux cascades de Hafragilsfoss, Rettarfoss et Vigafoss puis allez faire une marche à Holmatungur et Hljodaklettar. De Hljodaklettar vous allez à Asbyrgi, un magnifique canyon en forme de fer à cheval et au Parc National de Jokulsargljufur. Puis de Asbyrgi vous allez à Husavik où vous passez la nuit.

Durant des milliers d'années une des plus grande rivières d'Islande, Jokulsa a Fjollum, a continué de s'écouler du glacier Vatnajokull. Elle serpente au milieu d'un paysage aux divers aspects sur une distance de presque 200 km jusqu'à ce qu'elle se jette dans la mer dans la baie de Oxarfjordur. Durant ce long voyage, la rivière a creusé de nombreux canaux dans la roche des Hautes Terres et à l'ouest de Holsfjoll elle tombe en cascade depuis un grand rebord rocheux, formant l'énorme cascade de Dettifoss, plongeant dans des magnifiques canyons qui s'étendent jusqu'au pont au-dessus de la rivière sur la route 85. Les canyons de Jokulsargljufur, qui prennent leur nom de la rivière, font environ 25 km de long, 500 m de large et à certains endroits ils peuvent faire jusqu'à 100 m de profondeur.

Un parc national a été créé dans les canyons de Jokulsargljufur et ses environs en 1973 et le parc a été agrandi pour ajouter Asbyrgi en 1978. Quand le Parc National de Vatnajokull, le plus grand parc d'Europe, a été créé en 2008, Jokulsargljufur est devenu une partie de celui-ci. Le parc inclut tous les canyons à l'ouest de Jokulsa. En 1996, la région autour de Dettifoss, Selfoss et Hafragilsfoss jusqu'à l'Est de Jokulsa a été déclarée monument national. Le Centre des visiteurs du Parc National, Gljufrastofa, est situé à Asbyrgi, un centre d'information pour les touristes avec d'intéressantes expositions de géologie.

Parmi les célèbres trésors du parc, en plus de ce qui a été mentionné plus haut, il y a les cascades de Vesturdalur, Hljodaklettar, Holmatungur et Asbyrgi. Canyons, ravines et formations rocheuses de diverses formes et tailles sont tous des phénomènes naturels, principalement formés par l'activité volcanique et les inondations du Jokulsa. Le parc propose pleins d'autres points d'intérêt, comme les énormes piliers rocheux Karl et Kerling (vieil homme et vielle femme) et les cascades de Selfoss et Rettarfoss à Jokulsa. La région de Holmatungur est riche en végétation où les contrastes attirent l'attention. Le Parc National est idéal pour les balades et activités de plein air, spécialement pour ceux qui ne sont pas pressés, puisque plusieurs jours sont nécessaires pour profiter de la richesse et des divers caractères de la région. Un chemin est balisé dans le parc entre Dettifoss et Asbyrgi et il faut presque deux jours pour le traverser. Cependant, pleins d'autres itinéraires plus courts peuvent être choisis, venant des principales destinations du parc. En été, un programme des événements est proposé et les touristes peuvent choisir entre différentes balades. Hébergement à Husavik.


Jour 8

Vous voulez peut-être commencé la journée par une excursion pour observer les baleines. Husavik est vraiment une jolie ville. Comme les sagas nous le racontent, l'explorateur suédois Gardar Svavarsson a été le premier homme à découvrir que l'Islande était en fait une île. Il a passé l'hiver à Husavik quatre ans avant l'arrivée de Ingolfur Arnarson. Nattfari, un compagnon de Gardar s'est installé pendant un certain temps en Islande et il est considéré par beaucoup comme le premier colon permanent d'Islande. Cette région satisfaisait entièrement les demandes des colons concernant la qualité de la terre et la nourriture potentielle. Un grand nombre de colons sont identifiés dans Landnama, le livre des colonisations, et plusieurs tertres funéraires des premiers colons ont été retrouvés dans le Sud de Thingeyjarsysla.

Les sagas se rapportent souvent aux héros locaux, comme Thorgeir Thorkelsson de Ljósavatn qui est devenu célèbre grâce à son rôle décisif dans la conversion à la chrétienté en l'an 1000. Il est aussi raconté qu'il aurait jeté ses clichés des anciens dieux païens dans la cascade de Skjálfandafljót qui est dorénavant appelée Godafoss (« la cascade des dieux »).

Húsavík est la plus grande ville à Thingeyjarsysla, une communauté prospère située du côté Est de la baie de Skjálfandi. C'est là que l'explorateur Gardar Svavarsson a passé l'hiver de 870. Alors que Gardar partait de l'Islande au printemps suivant, trois personnes sont restées : un homme du nom de Náttfari avec un esclave sans nom et une bonne. Bien que les sagas mentionnent le campement de Náttfari, à Náttfaravík de l'autre côté de la baie d'Húsavík et plus tard à Reykjadalur, les livres d'histoire ne parlent en général que d'Ingólfur Arnarson, qui s'est installé à Reykjavík 4 ans plus tard, comme étant le premier colon d'Islande.

Húsavík a été la première ville d'Islande à organiser des excursions pour observer les baleines et est restée la capitale de l'observation des baleines d'Islande et même d'Europe. Húsavík est une ville propre et ordonnée et dont le cœur bat dans le port avec son remarquable musée des baleines. L'église, construite en 1907, se tient dans la rue principale et est considérée comme l'emblème de la ville. En haut de la rue se trouve le bâtiment du musée, qui rassemble plusieurs musées : un musée régional, les archives municipales, un musée d'histoire naturelle, un musée maritime et les archives de la photographie et du cinéma.

Depuis Húsavík vous roulez en direction d'Adaldalur et de Reykjadalur puis vous prenez la route numéro 1 en direction de la cascade de Godafoss dans la rivière Skjálfandafljót. De là, vous allez à Akureyri, la plus grosse ville de la campagne islandaise. Après avoir visité Akureyri et la région d'Eyjafjörður, vous roulez en direction de Skagafjörður et de Varmahlíd sur la route numéro 1. Vous pourrez faire de l'équitation le soir et le lendemain matin. Hébergement près de Varmahlid à Skagafjordur.

En option : Observation de baleine à Husavik (Avril - Octobre)


Jour 9

Faites une randonnée à cheval le matin ou encore du rafting sur la rivière.

Près de Varmahlid à Skagafjörður se trouve le musée des traditions Glaumbaer. La première exposition de ce musée date de 1952 à la ferme Glaumbaer qui a servi d'habitation jusqu'en 1947. La vieille ferme couverte de gazon sert de toile de fond pour des expositions dédiées à la vie rurale des 18ème et 19ème siècles. Dans le parc du musée de Glaumbaer, il y a deux maisons en bois du 19ème siècle, Áshús et Gilsstofa, qui sont de bons exemples des premières maisons de bois construites dans la région. Áshús abrite des expositions et le Salon de Thé de Áskaffi sert de la nourriture traditionnelle islandaise. Il est possible d'y prendre un repas complet lorsque vous réservez à l'avance. Désormais, ce sont les bureaux administratifs du musée qui sont hébergés à Gilsstofa.

Pas très loin de Varmahlíd, la route Kjölur (F35) se dirige vers le Sud de l'Islande, entre les glaciers de Mýrdalsjökull et de Langjökull. C'est une route de montagne qui est seulement accessible avec un 4x4. Sur la route, vous pourrez vous arrêter à la station service de montagne de Hveravellir où vous pouvez voir l'un des plus beaux endroits de sources chaudes d'Islande. *Attention ! La route de Kjölur est FERMEE d'octobre à juin.

La route de Kjölur fait environ 200 km. La distance qui sépare Gullfoss de Hveravellir est d'environ 90 km et la distance entre Hveravellir et Blöndudalur est de 110 km environ. À mi-chemin entre Reykjavík et Akureyri, vous arrivez à Hveravellir, une réserve naturelle unique située sur la route de Kjölur, au milieu de l'ouest des Hautes Terres, entre les glaciers de Langjökull et de Hofsjökull. Hveravellir est l'une des plus belles zones géothermiques du monde avec des fumerolles fumantes.

Hveravellir a deux maisons disponibles pour un hébergement. La première a de la place pour 33 personnes dans des sacs de couchage et la deuxième possède des lits pour 20 personnes, séparés dans 3 pièces différentes.

Toutes deux proposent des lits avec des draps ou des sacs de couchage. Durant les mois d'été, un petit restaurant pouvant accueillir 25 personnes est ouvert. Durant la saison hivernale, le restaurant est seulement ouvert pour des groupes ayant réservé en avance.

La piscine géothermique de Hveravellir est unique avec son eau chaude et froide qui coule dans la piscine, ce qui facilite la régulation de la température de l'eau. L'eau est propre et convient à la baignade. Plus de 20 personnes en même temps peuvent se baigner confortablement dans la piscine. La piscine et ses alentours sont magnifiques et offrent une superbe vue sur la zone géothermique, le champ de lave de Kjalhraun et Langjökull. Hébergement à Hveravellir.

En option : Equitation le long de la Rivière Noire (toute l'année)

En option : Rafting au Nord de l'Islande (Mai - Septembre)


Jour 10

Vous partez du Sud de Hveravellir en direction du lac glaciaire de Hvítárvatn. Le lac de Hvítárvatn couvre une zone d'environ 30 km². Il fait 84 mètres de profondeur et se situe à 421 mètres au-dessus du niveau de la mer, au bord Est du deuxième glacier le plus grand du pays, le glacier de Langjökull dans les Hautes Terres centrales. L'eau qui s'en écoule est la rivière Hvítá qui comporte la fameuse "Cascade Dorée". Sur le lac de Hvítárvatn, lors d'une belle journée, vous pouvez vous attendre à découvrir le plus spectaculaire des paysages.

À partir du lac glaciaire de Hvítárvatn, vous roulez jusqu'à Bláfellsháls, et de là des visites en motoneiges sont possibles lorsque les conditions météorologiques sur le glacier de Langjökull sont bonnes.

Depuis le glacier de Langjökull vous roulez jusqu'à Gullfoss ("la cascade dorée"). La cascade de Gullfoss est l'une des attractions touristiques les plus populaires du pays. La rivière Hvítá se dirige vers le sud mais à environ 1 km au-dessus de la cascade, elle tourne brusquement à gauche et descend le long d'un grand "escalier" incurvé avec trois marches, puis plonge brusquement en deux étapes (11 mètres et 21 mètres) dans une crevasse de 32 mètres de profondeur.

Depuis la cascade de Gullfoss, il faut environ 10 minutes en voiture pour aller jusqu'au champ géothermique de Geysir. Le champ inclut le "Grand Geysir" et Strokkur qui est le geyser le plus actif en Islande.

Geysir à Haukadalur est l'une des sources jaillissantes les plus célèbres sur terre. Le mot anglais geyser est un dérivé de ce nom. Cependant, Geysir n'est ni la plus grande ni la plus impressionnante des sources chaudes du monde. Il a probablement obtenu sa renommée en étant connu des Européens très tôt, c'est-à-dire avant les sources du nouveau monde. Dès que les sources de Yellowstone ont été découvertes au 19ème siècle, elles ont directement été préservées et sont devenues un parc national.

La plupart du temps, les tremblements de terre du Sud de l'Islande ont stimulé Geysir, comme il est mentionné plus haut. Néanmoins, au fil du temps ses aquifères se sont remplis d'incrustations, le courant a diminué et le temps d'intervalle entre les jets a augmenté. En 1871, William Morris écrit dans son journal que Geysir ne jaillit que tous les 5 ou 6 jours normalement, ce qui nous permet de constater que son activité avait déjà diminué, et en 1895 Geysir n'était presque plus disposé à jaillir. Parfois, 3 semaines pouvaient s'écouler entre deux jets. Le tremblement de terre important du 10 septembre 1896 a donné à Geysir un nouveau souffle de vie et pendant un certain moment, il jaillissait deux fois par jour, à des hauteurs plus importantes qu'avant. Dans les 2 ou 3 ans qui suivirent les secousses, il ralentit de nouveau.

Le caractère capricieux de Geysir a toujours fasciné ses admirateurs car il n'a jamais cessé de les surprendre. Peu après le milieu du 20ème siècle, un groupe de personnes a attendu 8 heures après que le savon ait été administré mais la source n'a jamais bougé, et au final les gens sont partis. Une fois qu'ils étaient partis, Geysir a produit l'une de ses éruptions les plus spectaculaires. Quelques semaines plus tard, un groupe de délégués du Congrès, déterminé à attendre des jours s'il le fallait, sont venus pour voir Geysir jaillir à n'importe quel prix. Du savon fut administré alors qu'il était en chemin, afin de leur épargner une attente trop longue. Lorsqu'ils arrivèrent, Geysir venait juste de se vider et tout ce qu'ils purent voir fut une cheminée vide et fumante.

Strokkur (le "bidon") est actuellement la source jaillissante la plus énergétique en Islande. Elle jaillit toutes les quelques minutes, atteignant parfois une hauteur de 40 mètres, mais en général elle fait moins de 10-20 mètres.

Depuis le champ géothermique de Geysir vous roulez en direction du parc national de Thingvellir. Thingvellir a beaucoup de valeur pour le peuple islandais et le parc est souvent mentionné dans l'histoire du pays. Peu après l'an 900, les gens ont pensé à créer une Assemblée générale pour les colons d'Islande. On dit que la création du parlement islandais est ce qui a fondé la nation d'Islande, et les premiers débats parlementaires lors de l'été 930 ont ouvert la voie à un héritage culturel commun et une identité nationale. L'Althing (ou Althingi) à Thingvellir était l'autorité législative et judiciaire suprême depuis sa création en 930 jusqu'en 1262.

Thingvellir était au centre de la culture islandaise. Chaque année pendant la période du Commonwealth, les gens de tous les coins du pays se rassemblaient à Thingvellir, parfois par milliers. Ils mirent en place des logements aux murs de tourbe et de rochers avec un toit temporaire dans lesquels ils restaient pendant les deux semaines d'Assemblée. Bien que les fonctions de l'Assemblée étaient la principale raison de ce rassemblement, en général les gens se regroupaient à Thingvellir pour un grand nombre de raisons. Les marchands, les forgerons et les tanneurs pouvaient y vendre leurs produits et leurs services, les clowns pouvaient jouer et les producteurs de bière faisaient des boissons pour les invités de l'Assemblée. Les nouvelles des endroits éloignés étaient annoncées et des jeux et des fêtes étaient organisés. Les fermiers nomades pouvaient demander du travail et les vagabonds faisaient la manche. Thingvellir était une place de rencontre pour tous en Islande, créant les bases fondatrices du langage et de la littérature, qui ont été une partie importante de la vie des gens jusqu'à aujourd'hui.

En l'an 999 ou 1000, l'Assemblée législative d'Islande a débattu sur le choix de la religion qu'ils devraient pratiquer : le Paganisme Nordique ou le Christianisme. Le porte-parole de la loi, Thorgeir Ljosvetningagodi, un prêtre païen et un chef (un "godi"), après un jour et une nuit de méditation silencieuse sous une couverture de fourrure, trancha en faveur du Christianisme. Les païens pouvaient toujours pratiquer leur religion de manière privée. Après cette décision, Thorgeir lui-même se converti au Christianisme et jeta les idoles de ses dieux dans la cascade de Godafoss.

La rivière d'Öxará a été une caractéristique importante de Thingvellir depuis le commencement des assemblées à cet endroit. La rivière a été détournée dans la faille d'Almannagjá afin de donner aux gens de l'Assemblée un accès facile à l'eau fraîche. Avec les inondations à Öxará associées à l'affaissement du terrain, il est devenu indispensable de déplacer le Conseil de Loi de son emplacement original. Depuis le Parc National de Thingvellir, vous vous dirigez vers Reykjavik pour y passer la nuit.

En option : Randonnée glaciaire à Langjökull et tour de bateau sur le lac Hvitarvatn (Juin - Septembre)

En option : Plongée sour le soleil de minuit (Mai - Août)


Jour 11

Si l'heure de votre avion vous le permet vous pouvez utiliser cette journée pour aller au célèbre spa géothermique du Blue Lagoon où vous pouvez vous relaxer quelques temps. Ou si vous avez fait ça le premier jour, vous pouvez visiter Reykjavik et ses nombreuses possibilités. Rendez la voiture à l'aéroport international de Keflavik, qui se trouve à proximité du Blue Lagoon.

En option : Restaurants à Reykjavik

---

Activités le long de la route en Islande
Pourquoi ne pas pimenter votre road trip ? Notre partenaire de confiance Extreme Iceland propose de nombreuses activités à travers l’Islande.

Regardez la sélection d’activités à travers l’Islande sur le site d’Extreme Iceland

La route pour cette excursion (version d'été)
Observation de baleine à Husavik - Baleine de Minke
Région de Holmatungur au nord de Thingeyjarsysla
Glace de la lagune glaciaire de Jökulsárlón
Lagune glaciaire de Jökulsárlón et un phoque
Le Blue Lagoon en Islande
Cascade de Seljalandsfoss au sud de l'Islande
Cascade de Skogafoss au sud de l'Islande
Mont Orustuholl, champ de lave de Skaftareldahraun
Lac Myvatn, région volcanique active dans le nord
Cascade de Dettifoss dans le Parc National de Jokulsargljufur
Cascade de Hafragilsfoss dans le Parc National de Jokulsargljufur
Rafting au Nord de l'Islande
Zone géothermique de Hveravellir - Hautes Terres d'Islande
Glacier Langjökull, seconde plus grande calotte glaciaire d'Islande
Motoneige sur le glacier Langjökull
Lac Hvitarvatn près du glacier Langjökull
Cascade de Gullfoss dans le canyon de la rivière Hvita
Parc National de Thingvellir
Sculpture à Reykjavik "Le Voyageur du Soleil" est l'endroit le plus photographié de la ville

 

Les joyaux d'Islande - Autotour de 11 jours

Contactez-nous pour connaître les disponibilités...