Voyage Viking - 9 jours - Autotour

SELF07 - Hébergement en chalet de montagne ou en tente

Offrez-vous les trésors naturels de l'Islande : parcs nationaux, splendides cascades, impressionnants glaciers, magnifiques volcans et sources chaudes.

Cette excursion de 9 jours et 8 nuits vous emmène au sud de l'Islande. Vous découvrirez toutes les attractions du sud et de l'ouest de l'Islande. Cela inclut la ville de Reykjavik, la cascade de Gullfoss, Geysir et quelques autres sources chaudes, le parc national de Thingvellir, Landmannalaugar la perle des Hautes Terres, le splendide site protégée de Skaftafell, la lagune glaciaire de Jökulsárlón et bien plus encore. Tout est déjà organisé pour vous.

Lieu de départ et de retour de la voiture : aéroport International de Keflavik ou à Reykjavik

Disponible :

Juillet, Août, Septembre

Durée :

9 jours / 8 nuits

Inclus :

Voiture de location de qualité

Kilométrage illimité

Hébergement dans un chalet de montagne ou en camping

Un itinéraire détaillé

Non inclus :

Carburant

Repas

Vols internationaux

Activités facultatives :

Jour 6: Randonnée glaciaire guidée (Février - Octobre), Bateau sur la lagune glaciaire de Jökulsárlón (Avril - Novembre)


ITINÉRAIRE


Jour 1

L'emploi du temps de cette journée dépend de votre heure d'arrivée en Islande. Prenez la voiture à l'aéroport International de Keflavik et allez au Blue Lagoon (si l'heure d'arrivée de votre avion vous le permet), où vous pouvez profiter d'une nature unique et vous relaxer. Le Blue Lagoon est une piscine naturelle d'eau de mer au milieu d'un champ de lave recouvert de mousse. Si vous optez pour récupérer la voiture à l'aéroport (pour seulement un petit supplément), vous devrez réserver cela. Allez faire un tour dans l'une des piscines thermales de la capitale islandaise, ou allez au centre commercial faire un peu de shopping, ou bien baladez-vous dans la ville. Vous aurez également du temps pour préparer vos affaires pour l'excursion qui commence le lendemain.

En option : Dîner à Reykjavik - Restaurants


Jour 2

Depuis Reykjavik vous roulez en direction du col de Hellisheidi, en passant par la ville de Selfoss, puis plus à l'est vous prenez la route 30 et roulez en direction de Fludir. Ensuite vous prenez la route 32 jusqu'à la vallée de Thjorsardalur. Thjorsardalur peut se vanter d'avoir une magnifique nature : arrêtez-vous dans la zone boisée de Skridufell, et à la ferme viking de Stong où les premiers colons d'Islande avaient choisi la vallée fertile de Thjorsardalur pour installer leurs fermes, sans savoir que cette paisible et imposante montagne enneigée du sud était un volcan actif. En 1104, il y a eu une énorme éruption du mont Hekla et le village de Thjorsardalur s'est retrouvé enseveli sous des tonnes de cendres et débris volcaniques. Au cours du siècle dernier, les morceaux disponibles des restes de la ferme ont été reconstitués et une réplique de la ferme a été construite.

Arrêtez-vous à la deuxième plus haute cascade d'Islande, Haifoss, mais faites attention au bord du canyon. Allez voir la cascade de Hjalparfoss (qui signifie les 'Chutes de secours'), une belle et unique double cascade qui se rejoint à la base. Le nom est venu du fait que les gens qui voyageaient depuis la route Sprengisandur à travers les montagnes désertiques considéraient ce lieu relativement verdoyant comme d'une grande aide pour nourrir et reposer leurs chevaux.

Vous roulez vers le nord par la route de montagne F26 jusqu'à Hrauneyjar, vous traversez des déserts de sable aride avec la vue sur des lagunes faites par l'Homme près des centrales hydrauliques, le volcan Hekla ainsi que d'autres montagnes et glaciers. Si vous observez attentivement vous pouvez voir à certains endroits des traces de sable clair provenant de l'éruption du volcan Hekla de 1104 qui a détruit les pâturages dans une grande partie du pays.

Après un court trajet depuis les Hautes Terres de Hrauneyjar, vous prenez la route F208, Fjallabaksleid nyrdri ('la route du nord derrière les montagnes') qui vous emmène à Landmannalaugar, située dans une magnifique région colorée de montagnes de rhyolite. Arrêtez-vous au lac Frostastadavatn et Ljotipollur (ou la 'mare moche') qui, contrairement à son nom, est un cratère exceptionnellement impressionnant et ses alentours n'ont rien de comparable aux autres phénomènes du pays.

Vous arrivez à Landmannalaugar, un oasis dans les Hautes Terres, avec une source naturellement chaude à proximité. Vous passez la nuit là-bas dans un chalet ou une tente.


Jour 3

Vous prenez la route de montagne F208, Fjallabaksleid, et traversez de magnifiques endroits avec des montagnes, lacs, marécages et tourbières et vous aurez quelques rivières à traverser. Vous arrivez sur la F235 et vous roulez le long des rives de la rivière Nordariofaera jusqu'au lac Langisjor. Vous remarquerez une haute montagne près du lac, elle mesure 1090 m de hauteur et s'appelle Sveinstindur. Beaucoup de gens considèrent que monter au sommet de cette montagne vous donne la plus fabuleuse vue sur les montagnes en Islande car elle donne l'opportunité de voir une belle région avec le volcan Hekla, les cratères de Lakagigar, le champ de lave de Skaftareldahraun et le glacier Oraefajokull. Et le dernier mais pas le moindre : le magnifique lac Langisjor situé entre montagnes et glaciers, 20 km de long et dont le niveau de l'eau s'élève à 670 m au-dessus du niveau de la mer. L'eau est claire comme du cristal et l'environnement est extrêmement beau.

Vous retournez vers le sud et tournez à gauche près de la montagne Sveinstindur pour vous rendre à votre hébergement au chalet de Sveinstindur.


Jour 4

Vous reprenez la même route et tournez à l'est sur la route F208 à travers les collines et rivières jusqu'à la route F223 et rendez-vous au canyon Eldgja. Eldgja et les cratères de Laki à proximité font partie du même système volcanique que le célèbre volcan Katla. Eldgja signifie 'gorge de feu' en Islandais, il mesure 270 m de profondeur et 600 m de large. La première éruption enregistrée en 934 fut la plus grande coulée basaltique de l'histoire provenant d'une rangée de cratères de 70 km de long. On estime que 18 km³ de lave est sortie de la terre. Le nuage d'aérosols provenant de l'éruption a traversé le nord de l'Europe par des vents d'ouest, s'est estompé puis a rougi avec le soleil. Cela a continué pendant des mois. Les éruptions ont été suivi d'un hiver très froid, de mauvaises récoltes l'été suivant, une sévère famine et une maladie épidémique généralisée. L'éruption du volcan Eldgja a injecté une grande quantité d'aérosol dans la moyenne stratosphère puisqu'elle a persisté pendant longtemps.

Une jolie cascade, Ofaerufoss, se trouve à quelques pas du canyon. Faites une marche soit à l'intérieur du canyon ou bien en suivant le bord et imaginez comment la terre s'est ouverte et a craché de la lave dans les airs depuis cette rangée de cratères extrêmement longue.

Vous prenez la route F208 en direction du sud à travers les champs verdoyants jusqu'à votre hébergement au village de Kirkjubaejarklaustur.


Jour 5

Depuis Kirkjubaejarklaustur vous vous dirigez vers l'ouest et prenez la route F206 en direction des cratères Lakagigar. Cette rangée de cratères unique a été formée lors de la plus grande éruption mixte jamais enregistrée. Maintenant appelées 'les feux de la rivière Skafta, ces séries d'éruptions continues ont produit une grande quantité de lave et une quantité considérable de cendres volcaniques, depuis la fissure qui s'étend sur 25 km à travers la partie ouest de la calotte glaciaire.

La première éruption a débuté le 8 juin 1783 au sud-ouest de la fissure. La lave s'est répandue sur le terrain plat et a détruit un grande nombre de fermes, s'arrêtant juste à l'entrée du petit village de Kirkjubaejarklaustur le 20 juin. Puis la partie nord-est de la fissure est rentrée en éruption. Du 29 juillet jusqu'au mois d'octobre, la lave s'est répandue le long du cours de la rivière Hverfisfljot et à travers les champs de chaque côté de la rivière.

Le plus grand cratère de la rangée est une petite montagne de tuf appelée Laki, et se trouve au milieu de la fissure. Tout le champ de lave mesure 565 km² et on estime la quantité de matière volcanique à 12 km³.

Les cendres de l'éruption ont atteint l'Europe et au-delà. Sa nature toxique a provoqué la famine dans toute l'Islande. Jusqu'à 53 % du bétail, 82 % des moutons et 77 % des chevaux ont été tué à cause de l'empoisonnement ou du manque de pâturage. La population de l'Islande a diminué de 20 % (10 000) à cause de la famine entre 1783 et 1786. Les mauvaises récoltes, la maladie et les désastres en Europe suite à l'éruption ont été provoqués par le nuage en suspension, les minuscules gouttelettes d'acide et la poussière d'acide, ce qui a conduit à une chute des températures.

Après l'éruption du Lakagigar, les autorités coloniales danoises ont envisagé de transporter les 40 000 islandais restant jusqu'à Jutland au Danemark. Heureusement, leurs plans n'ont jamais abouti.

La majorité des cratères sont aujourd'hui recouverts de mousse racomitrium, et la région possède étonnamment quelques-uns des paysages les plus attractifs d'Islande. Après une marche à Lakagigar vous vous rendez à l'est, sur la route au sud de la montagne Blaengur en direction du lac Laufbalavatn où il est possible de visiter des grottes si vous êtes équipés pour une petite excursion de spéléologie.

Vous roulez en direction du sud le long de la rivière Odulbruara jusqu'à la route principale. Vous passez la nuit près de Kirkjubaejarklaustur.


Jour 6

A la périphérie du village vous pouvez marcher jusqu'à Kirkjugolf, une formation rocheuse qui ressemble au sol d'une église mais qui s'est formée naturellement. Depuis le village de Kirkjubaejarklaustur vous roulez vers l'est, arrêtez-vous à la jolie cascade de Foss a sidu et à Dverghamrar, de particulières et jolies formations de colonnes de basaltes. Au sommet des colonnes se trouve un cube de basalte. On pense que le paysage a été formé à la fin de l'ère glaciaire. Le niveau de la mer était plus élevé à l'époque et on pense que ce sont les vagues qui ont donné cette forme particulière au basalte. Dverghamrar est un monument naturel protégé. Une colonne de basalte est formée lorsque la coulée de lave se refroidie puis se contracte. Des fissures se forment alors horizontalement et le réseau de fracture qui se développe donne alors la forme d'hexagone aux colonnes. Un peu plus à l'est vous arrivez aux anciennes maisons de ferme de Nupsstadur qui sont des fermes typiques islandaises des siècles passés. Le plus remarquable est la chapelle, l'une des quelques églises en tourbe qu'il reste dans le pays. On pense que la chapelle provient essentiellement d'une église construite en 1650.

Vous roulez vers l'est en direction de la lagune glaciaire de Jökulsárlón, l'une des merveilles naturelles la plus connue et populaire. Une vue magnifique vous accueille lorsque vous arrivez et c'est presque comme si on plongeait dans un paysage de conte de fées. Dans une énorme lagune glaciaire que le Vatnajökull rejoint, des énormes icebergs flottent, mais le paysage est également dominé par du sable noir et des cailloux. La lagune est formée par les inondations et les marées, ce qui en fait un mélange d'eau de mer et d'eau douce de lac. Cela permet alors de trouver de la nourriture dans la lagune que les phoques et les eiders à duvet mangent et qui ajoute de la couleur au lieu.

La lagune a commencé à se former en 1934-1935. La rivière Jökulsá a dévalé la pente depuis le dessous du Vatnajökull, sur environ 1 km et demi jusqu'à l'océan. Depuis 1950, le glacier a reculé progressivement et une lagune s'est formée. En 1975 elle mesurait 7,9 km² et s'est agrandit pour atteindre aujourd'hui 18 km² à cause de la fonte du glacier. Le débit moyen de la rivière est de 250-300 m³ par seconde et dedans se trouvent des petits et gros icebergs qui se détachent régulièrement du bord du glacier. Des icebergs de toutes formes et de toutes tailles flottent sur la lagune, qui est très profonde, d'environ 190 m. L'eau gelée est un peu plus lourde que l'eau liquide ce que qui signifie que seulement 1/10 des icebergs se trouve au-dessus de l'eau. Ce qui est au-dessus de l'eau est souvent si gros qu'il est difficile de s'imaginer ce qui se trouve en-dessous.

La rivière Jokulsa qui vient du glacier et qui va dans la mer diminue constamment à cause de l'érosion marine, et en 1998 elle n'était pas plus longue que 500 m. La surface de la lagune diminue régulièrement, ce qui signifie qu'elle est maintenant formée par les inondations et les marées. Cela signifie simplement que des eaux plus chaudes s'y écoule lors des inondations et que la glace fond beaucoup plus vite qu'avant. Des capelans et des harengs nagent dans la lagune et les phoques suivent leur nourriture. Les eiders à duvet mangent également le poisson et on peut les voir nager entre les icebergs. C'est une expérience inoubliable de naviguer en bateau sur la lagune et observer les couleurs changeantes dans la glace, les incroyables sculptures de la nature et la faune qui grandit là.

Vous pouvez faire un tour de bateau et marcher jusqu'au rivage où les icebergs flottent jusque dans la mer. Vous retournez vers l'ouest et vous vous rendez au lac glaciaire Fjallsarlon qui en vaut la peine et vous profitez de sa beauté. De là vous allez à Skaftafell pour passer la nuit. Si vous vous sentez de marcher, ne manquez pas d'aller voir la cascade de Svartifoss.

En option en février - octobre: Blue Ice Experience, randonnée glaciaire guidée

En option en avril - octobre : Excursion en bateau sur la lagune glaciaire de Jökulsárlón


Jour 7

De Skaftafell vous roulez vers l'ouest et prenez la route 208. Près de la ferme de Grof vous prenez la route 210 qui vous emmène sur la route de montagne F210, Fjallabaksleid sydri (la route du sud derrière les montagnes). Si vous avez la chance d'avoir un temps clair elle offre une vue magnifique sur le glacier de Mýrdalsjökull et les glaciers émissaires, Kötlujökull (dont le nom provient du volcan Katla), Sandfellsjökull et Öldufellsjökull. Le glacier de Mýrdalsjökull est le quatrième plus grand glacier d'Islande, recouvre 590 km², cachant Katla sous un bouclier de glace, l'un des volcans les plus actifs du pays. La dernière éruption a eu lieu en 1918, et en moyenne le volcan est entré en éruption à 40 – 80 ans d'intervalle, une prochaine éruption est donc imminente. La caldeira de Katla est de forme ovale, mesure 30 km de diamètre et recouvre une zone de 110 km². Dans la caldeira la glace a une épaisseur d'une centaine de mètres.

Katla est entré en éruption fortement en 1918 mais il y a eu des preuves de petites éruptions après cela. Les volcanologues islandais s'attendent à une autre éruption dans les années à venir donc le glacier de Myrdalsjokull et la caldeira de Katla sont surveillés de près. Comme c'est un volcan sous-glaciaire, il a la réputation d'être le volcan le plus dangereux d'Islande. Son sommet atteint 1493 m de hauteur et l'extension du glacier Myrdalsjokull atteint 595 km². Depuis 930, 16 éruptions ont été enregistrées. Les cratères de Laki et le canyon Eldgja font partie du même système volcanique donc il peut être considéré comme l'un des plus puissant au monde. Avant que le périphérique soit construit, les gens avaient peur de traverser les plaines devant le volcan à cause de la fonte du glacier et les profondes rivières qui traversaient l'endroit. La fonte du glacier après l'éruption de 1918 a été particulièrement fatale. A travers les siècles beaucoup de ferme ont été balayées par les éruptions du volcan Katla, celle enregistrée en 1311 a été particulièrement dévastatrice. Un fermier dit avoir survécu avec son fils en montant sur un iceberg qui a ensuite dérivé vers la côte. Une éruption du 18ème siècle a tué plusieurs personnes alors que d'autres ont été bloqués plusieurs jours dans les montagnes à cause des inondations dans les plaines. Lors de la dernière éruption du volcan Katla en 1918, des icebergs de la taille d'une maison flottaient dans la mer. Plus récemment, en 1955 et 1979, il y a eu des inondations bien qu'on est vu aucune éruption. En 2011, il y a une grosse inondation venant du glacier qui a détruit le pont au-dessus de la rivière Mulakvisl sur la route à l'est du village de Vik. Les gens ont dû traverser la rivière en ferry pendant 10 jours le temps de construire un pont temporaire.

Une débâcle glaciaire (traduction littéraire du mot islandais "jökulhlaup") est due à l'éruption d'un volcan sous un glacier. La glace qui recouvre le volcan fond à cause de la chaleur, l'eau formant un lac sous la calotte glaciaire restante. Ensuite, la calotte s'effondre ou l'eau déborde et s'ensuivent des inondations plus ou moins destructrices sur les terres en bas de la montagne.

Vous suivez la route qui vous conduira au nord de Mýrdalsjökull où vous aurez une vue sur le Mont Maelifell ("Colline de Mesure") qui atteint 800 mètres au-dessus du niveau de la mer, une vue pittoresque dans le désert noir. Vous irez à l'ouest des plaines de Mælifellssandur, qui devraient être facilement franchissables mais méfiez-vous des rivières qui changent de canal et laissent le sable mouillé. Suivez la route et prenez la route F233 jusqu'au lac d'Álftavatn où vous passerez la nuit dans un chalet.


Jour 8

Vous suivez la route depuis le lac d'Álftavatn jusqu'aux montagnes de Kaldaklofsfjöll. Le chemin est escarpé et demande une conduite prudente, mais il offre une vue stupéfiante jusqu'en haut de Hrafntinnusker, cette montagne de 1128 m qui aurait pu être appelée "Le Récif d'Obsidienne" en français. Le chemin de randonnée entre Landmannalaugar et Thorsmork, appelé "Laugavegur", la traverse et certains randonneurs décident de passer la nuit dans la cabane de l'Association du Tourisme, qui peut accueillir 20 personnes. Elle fut construite en 1977. Les environs de cette montagne sont une région de rhyolite très colorée avec de nombreuses sources chaudes, des trous de vapeur et des bassins de boue bouillonnants; une marche à cet endroit vaut vraiment le coup.

Hrafntinnuhraun (le champ d'obsidienne) est situé au nord du Récif d'Obsidienne. C'est en fait une région avec de la lave d'âges différents, dont la plus jeune possède un cratère rond au milieu, où de la lave visqueuse s'est empilée et a créé un monticule. Durant la première moitié du 20ème siècle, l'obsidienne était parfois extraite de cet endroit pour décorer des maisons de la capitale, comme le Théâtre National.

Depuis Hrafntinnusker vous prenez la route F210 qui vous emmènera jusqu'à Keldur, lieu où se trouvent une ferme et une église. L'église actuelle fut construite en 1875. Là où se trouve la vieille ferme toujours abritée par le bord du champ de lave, de grandes sources froides, appelées Keldur, alimentent un ruisseau.

Les régions au Nord de Keldur sont presque des régions de sable de lave entièrement arides, là où des terres agricoles fertiles et prospères s'y trouvaient par le passé. La propriété de Keldur mesure environ 20 km de long sur 8 km de large et est constituée de quatre anciennes propriétés fermières et de plusieurs fermes excentrées. La région était constituée de grandes parcelles de terre de bonne végétation jusqu'en 1880 et à partir de cette date, les ruines de 18 fermes furent découvertes dans la région.

Selon les Sagas de Njáll, le fermier Ingjaldur Höskuldsson habitait Keldur en l'an 1 000 environ. Plus tard, les dynasties les plus puissantes du pays, les dénommés Oddaverjar, avaient un de leur manoir à cet endroit. Le père de cette dynastie, Jón Loftsson, y passa les dernières années de sa vie, et fonda un monastère, qui ne dura pas très longtemps. Le manoir de la vieille ferme est très ancien, c'est le plus vieux du pays. La vieille ferme est ouverte aux visiteurs.

Quelques années avant la fin du siècle dernier, les bâtiments de la vieille ferme furent réparés et rénovés, et les archéologues effectuèrent des fouilles pour découvrir de nouveaux éléments concernant un chemin souterrain depuis la ferme jusqu'au ruisseau.

Au début du 19ème siècle, des écrits évoquent deux lieux de sépulture à environ 2 km et demi à l'Est de Keldur. Depuis lors, des scientifiques ont fait des recherches et ont étudié l'endroit. Ils se trouvent de chaque côté de la route centrale d'aujourd'hui. L'un des lieux contenait les dépouilles de nombreux hommes et parmi les objets trouvés à leurs côtés, il y avait trois lances, un fer à cheval, un sabot, un mors de filet et une décoration en bronze. Moins de choses ont été découvertes dans l'autre tombe : seulement un morceau d'os sculpté représentant deux animaux de la famille en train de manger les feuilles d'un arbre. Ces tombeaux pourraient appuyer l'authenticité des Sagas de Njáll. Gunnar de Hlíðarendi et son frère Kolskeggur furent attaqués sur la rivière et tuèrent nombres des assaillants au prix de la vie de Kolskeggur. Si vous êtes intéressé et désirez obtenir plus d'informations sur les Sagas de Njáll, vous devriez visiter le musée Njála dans le village de Hvolsvöllur à proximité.

Vous roulez jusqu'à Reykjavik où vous passerez la nuit.


Jour 9

Après le petit-déjeuner vous vous rendez au spa géothermique du Blue Lagoon dans la péninsule de Reykjanes (si vous ne l'avez pas déjà le premier jour) et vous vous relaxez quelques temps avant de vous rendre à l'aéroport national de Keflavik à l'heure pour votre avion après avoir passé un bon séjour en Islande. Vous rendez la voiture à l'aéroport.

En option : Spa géothermique du Blue Lagoon.

---

Activités le long de la route en Islande
Pourquoi ne pas pimenter votre road trip ? Notre partenaire de confiance Extreme Iceland propose de nombreuses activités à travers l’Islande.

Regardez la sélection d’activités à travers l’Islande sur le site d’Extreme Iceland

La route pour cette excursion
Bain thermal de Landmannalaugar
Landmannalaugar
Lac Frostastadavatn
Cascade de Hjalparfoss dans la vallée de Thjorsardalur
Mont Litli Kylingur près du lac Kylingavatn
La vue sur le lac Langisjor depuis la montagne Sveinstindur
La sculpture à Reykjavik "Le Voyageur du Soleil" est l'endroit le plus photographié de la ville
Cascade de Foss a Sidu
Un énorme iceberg flottant sur la lagune glaciaire de Jökulsárlón
Un phoque de Jökulsárlón
Cascade de Svartifoss à Skaftafell
Mont Maelifell et les plaines de sables de Maelifellssandur
Lac Álftavatn
Où voulez-vous aller ? Carrefour sur la route de Fjallabak
Vue sur les montagnes

 

Voyage Viking - Autotour de 9 jours

Contactez-nous pour connaître les disponibilités...